DEFI DU MOIS DE JUIN 2024

 

Et si j’achetais moins d’articles neufs ?

Des millions d’objets sont en circulation sur notre planète … Et si on essayait de les utiliser plutôt que d’en acheter des neufs ? En effet, la fabrication de tous ces objets contribue au changement climatique. Il faut savoir que nos dépenses pour les vêtements, meubles et articles de loisirs sont responsables d’environ 15% de l’empreinte écologique suisse.

A chaque intention d’achat, si on se demandait d’abord si on en a vraiment besoin ? Et si ensuite on essayait de se tourner vers une alternative au neuf, telle que par exemple l’achat d’occasion, la réparation, l’emprunt ou l’échange.

Le pantalon d’un enfant est troué ? Si on achetait des patchs disponibles dans la plupart des magasins pour les fixer au fer à repasser. Besoin d’une perceuse pour le week-end ? Et si on demandait d’abord à nos voisins s’ils peuvent nous en prêter une, on ne devrait ainsi pas la stocker toute l’année pour ne l’utiliser que quelques fois.

3 raisons d’acheter moins d’articles neufs :

- réduire le gaspillage des ressources et les pollutions liées à la fabrication d’objets neufs :

- éviter les achats inutiles et l’accumulation d’objets ;

- faire des économies.

Chaque objet neuf produit nécessite des ressources et génère des émissions de gaz à effet de serre. Prenons l’exemple d’un smartphone, qui est fabriqué à partir de 200 pièces détachées provenant de différents fournisseurs. Chaque composant génère des émissions nocives lors de l’extraction des matières premières. Pour assembler le smartphone, les pièces doivent être transportées vers un site de production, ce qui génère d’autres émissions. 400 étapes de travail sont nécessaires pour l’assemblage du smartphone. Le produit fini doit ensuite être transporté vers le pays de vente par bateau ou par avion.

Il faut savoir que nous avons environ 2,5 tonnes d’objets dans notre maison, que nous n’utilisons pas au quotidien. Et si on tentait, durant quelques mois, d’acheter uniquement ce dont on a besoin ? On passera ainsi moins de temps dans les magasins et on pourra profiter de faire les activités dont on a envie.

Quelques idées locales pour vous aider à consommer moins d’objets neufs : Le Vilebrequin, Caritas, le Bibliobus, les bibliothèques et ludothèques, Emmaüs, les Repair Cafés, les trocs dans certaines communes.

Quelques plateformes en ligne sur lesquels on peut trouver des articles d’occasion : Tutti.ch, Ricardo.ch, anibis.ch.